Témoignages

Vous aussi vous voulez partager votre expérience et permettre à notre communauté de patientes de trouver des réponses, un soutien… N’hésitez pas à nous contacter avec vos vidéos ou textes.

J‘ai eu une préparation à l’opération prescrite par le chirurgien. Seule une kinésithérapeute spécialisée peut préparer physiquement et psychologiquement avant et soigner après.

— Virginie

L’état de ma peau et de mes cicatrices, les douleurs dues aux suites opératoires, la préparation dans le cadre des différentes opérations de reconstruction du sein, puisque j’ai subi une mastectomie, ne seraient pas ce qu’ils sont sans la prise en charge adaptée et personnalisée.

— Béatrice

Les séances de kinésithérapie chez cette kiné formée étaient plus que des gestes techniques. La kiné a su me conseiller, m’orienter, et m’accompagner dans un parcours long et difficile pour sortir de la maladie. Il n’existe pas beaucoup de lieux spécialisés dans la prise en charge des suites postopératoires d’un cancer du sein.

— Isabelle

J’ai subi une tumorectomie du sein droit, suivie d’une chimio et radiothérapie. Ma kiné formée a travaillé mes cicatrices. Sa technique a permis de les assouplir. Son métier, pour nous cancéreuses, est hyper spécifique car il nous permet de réapproprier notre corps et notre confiance en nous. Nos cicatrices font partie de nous et son travail nous aide à les intégrer et à vivre avec.  Toutes les victimes de cancer du sein devraient pouvoir avoir accès à ces soins.

— Capucine

Je ne savais pas qu’il était important de réaliser de la kinésithérapie après l’opération. Grâce à mon médecin traitant, je bénéficie aujourd’hui de cet accompagnement indispensable à ma récupération physique et mentale. Les kinés sont très professionnels et nous accompagnent à reprendre les choses en main, retrouver notre indépendance. C’est vital.

— Emmanuelle

Ce réseau de Kinés formés est indispensable aux femmes touchées par le cancer du sein. Et la mienne est super !! Ça fait du bien de pouvoir parler aussi et d’être comprise !

— Sylvie

Je me suis faite opérée au mois de mai à l’institut Bergonié à Bordeaux. Après ma tumorectomie, lors du RDV post-opératoire, la chirurgienne qui m’a opérée a tout de suite prescrit des séance de kiné. C’est elle qui m’a donné la plaquette du RKS. Je suis allée sur votre site et j’ai très facilement trouvé les noms de kinés membres du réseau proches de mon domicile. J’ai ainsi pu contacter Claire CUSSET (à Talence), qui m’accompagne depuis le mois de juin. Elle a une place essentielle dans mon parcours de soin. Elle a su me soulager et me rassurer. Aujourd’hui la radiothérapie est terminée et je continue les séances avec Claire une fois tous les 15 jours. Merci encore à elle et au RKS dont je parle beaucoup autour de moi.

— Marie

On a tendance à oublier que lors d’un cancer du sein, nous avons besoin d’avoir du personnel médical à nos côtés qui nous explique, nous guide dans notre parcours malheureusement il n’en ai rien lorsqu’il y a simplement de l’hormonothérapie, pas d’explications sur les effets secondaires, pas de séances de kiné , on sort et débrouillez-vous. J’ai eu la chance de rencontrer Madame PLANTEVIN, qui, lorsqu’elle m’a vue a été surprise de voir une patiente aussi délaissée après une mastectomie totale du sein droit
Après trois mois de 3 séances par semaine, elle m’a rendue mon sourire par ce que, même si on doit continuer de progresser, elle a fait des merveilles et j’en suis sure m’évitera de repasser au bloc opératoire. Bravo et Merci à vous.

— Sophie

S’abonner
Notifier de
guest
19 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Axelle
Axelle
3 mois

J’ai 40 ans. Après une zonectomie du sein droit au mois d’octobre 2023 pour un papillome, j’ai du avoir recours à une reprise du sein au mois de décembre avec opération au niveau axillaire à cause de la découverte du cancer au moment de la première chirurgie. Après mon autopalpation et ma découverte d’une masse suspecte, la mammographie qui a suivi n’avait pas permis de déceler le cancer. C’est grâce à la chirurgie du papillome qu’on l’a découvert. Les ganglions n’ont pas été atteints. Je suis actuellement en radiotherapie. je commence ma troisième semaine de rayons. Je suis très fatiguée avec des douleurs au sein. Je n’aurai pas de chimiothérapie. Ce traitement par rayons sera suivi par de l’hormonotherapie et je voulais demander à celles d’entre vous qui auraient vécu ce traitement au même âge que moi si il y avait beaucoup d’effets secondaires ?
Ça me rassurerait.
Je vous remercie.

Last edited 3 mois by Axelle
Fanny
Fanny
4 mois

Je me suis faite opérer le 21 novembre 2023, double mastectomie avec reconstitution immédiate par prothèse, suite à mon opération j’ai contacté le centre RKS de Caen dans le Calvados, j’ai été pris en charge par Julie Heim. Elle s’est occupée de moi du 5 décembre 2023 jusqu’au 9 février 2024 à raison de deux voir trois ou quatre séances par semaine. C’est une magicienne elle a réussi à m’accompagner pour moi je parle de post-opératoire parce que ça fait vraiment partie du post opératoire donc elle s’est occupé de la prise en charge post-opératoire à merveille. Et je pense que passer par le réseau RkS après l’opération devrait être obligatoire ça fait partie du protocole de soins cette personne a une très grande importance dans mon suivi post-opératoire j’avais des cordes axillaires terribles qu’elle a réussi à supprimer j’avais un lymphocèle qu’elle a réussi à enlever mes cicatrices sont super belles et puis c’est du partage elle m’a donné beaucoup en me partageant son expérience elle m’a guidé tout au long de ce parcours j’avais des questions des interrogations elle était là. Vraiment je la remercie de tout cœur c’est une personne formidable. Merci pour tout Julie .

Alejandra
Alejandra
4 mois

Après une reconstruction par Diep j’ai eu un œdème au sein et une sensation de brûlure sous le bras. J’étais angoissée de ne pas pouvoir commencer la radiothérapie car mon bras était bloqué, je ne trouvais pas de kiné spécialisé mais grâce au réseau RSK j’ai eu la chance de trouver Mme Pascale MAYERANOFF qui m’a pris en charge très rapidement, elle a su m’écouter me rassurer et avec sa grande expertise et professionnalisme m’a permis de récupérer mon bras en une semaine et demi, le changement est radical, mil merci et je vous félicite pour nous redonner la force pour continuer ce combat.

agnes
agnes
6 mois

J’ai été diagnostiquée cancer triple négatif et ai été sous chimio pendant 6 mois avant de subir une mastectomie . Pour y préparer mon corps ,la chirurgienne m’a prescrit des séances de kiné et ,8 mois après l’opération , je continue d’y aller 2 fois par semaine ,pour mon plus grand bien . Grace à cette professionnelle motivée et impliquée ,j’ai fait ma radiothérapie sans problème ,elle m’a réglé des problèmes de lymphe et de cordes ,et ,ma peau ayant très bien récupéré , on peut déjà parler reconstruction . Merci à Hélène RAGOT du RKS qui m’accompagne en douceur ,avec compétence et humour .

Lysiane
Lysiane
10 mois

Opérée d’une mastectomie du sein à l’hôpital Foch et un suivi à Godinot à Reims, avec ablation de trois côtes et d’une petite partie du poumon pour retirer un sarcome détecté en juin dernier, 12 ans après une ablation partielle du même sein dû à un cancer du sein.
C’est grâce à des soins de kinésithérapie depuis le mois d’août dernier que je retrouve très lentement un peu de souplesse de mes cicatrices( une au dos et deux devant) et que les chairs indurées se ramollissent et sont moins douloureuses. Un travail de longue haleine par kinésie manuelle et par appareil LPG.
Même en période de vacances, j’ai pu trouver les soins indispensables à une période post opératoire douloureuse. Encore en traitement actuellement, ma cancérologue observe à chaque visite trimestrielle de
contrôle les bienfaits de cette thérapie. Merci à mes kinés des Ardennes à Givet et merci à ma kiné des vacances Mme Adreit de Saint Génies des Fontaines.

Marie
Marie
2 années

Je me suis faite opérée au mois de mai à l’institut Bergonié à Bordeaux. Après ma tumorectomie, lors du RDV post-opératoire, la chirurgienne qui m’a opérée a tout de suite prescrit des séance de kiné. C’est elle qui m’a donné la plaquette du RKS. Je suis allée sur votre site et j’ai très facilement trouvé les noms de kinés membres du réseau proches de mon domicile. J’ai ainsi pu contacter Claire CUSSET (à Talence), qui m’accompagne depuis le mois de juin. Elle a une place essentielle dans mon parcours de soin. Elle a su me soulager et me rassurer. Aujourd’hui la radiothérapie est terminée et je continue les séances avec Claire une fois tous les 15 jours. Merci encore à elle et au RKS dont je parle beaucoup autour de moi.

Nicole
Nicole
2 années

J ai eu des, séances, de kine après une opération du sein en Mai. Cette kine du réseau Rks m a fait un bien fou de part ses soins et ses conseils. Merci encore Magali.

Melanie
Melanie
2 années

Après une double mastectomie, ma kinésithérapeute du réseau RkS a été mon pilier dans ma reconstruction il faut informer encore plus les patientes de l’existence du réseau ,les chirurgiens ne connaissent pas tous …

Véronique
Véronique
2 années

Après une tumorectomie, j’ai eu de la chimiothérapie et je suis en cours de radiothérapie. Bien que l’équipe médicale soit au top, l’accompagnement de ma kiné, Frédérique LE GAL (Cotes d’Armor), m’a fait un bien fou. Il ne s’agit pas que d’un geste technique, même s’il est important de dire que les soins prodigués ont presque fait disparaître les fibroses et que mon sein est comme neuf ! D’ailleurs elle connue par mon oncologue pour la qualité de sa pratique.
Pendant une séance elle prend le temps de discuter, de me rassurer sur mes appréhensions, de compléter les informations de l’équipe médicale,…Elle est de très bon conseil sur les gestes du quotidien qui facilitent la guérison, et elle est réellement soucieuse du bien-être de ses patients; elle amène de la légèreté dans quelque chose de lourd, de l’humanité et de l’humour. Son soutien est autant psychologique que technique.
Merci au RKS de mettre en commun toutes ces belles ressources, et bien sûr, merci Frédérique !

Last edited 2 années by Véronique
Catherine
Catherine
3 années

Suite au diagnostic d’un cancer triple négatif en août 2020 et une mastectomie totale du sein droit le 2 septembre 2020, lors de la visite post opératoire, ma chirurgienne-gynécologue m’a prescrit des séances de kinésithérapie. Madame Céline Chever-Laes, kinésithérapeute spécialisée, a fait un travail remarquable tant sur la cicatrice que sur ma mobilité (épaule-bras…) dixit l’oncologue !
Le professionnalisme et l’ humanité de cette kiné, m’ont permis d’affronter les suites de cette mastectomie et séances de chimiothérapie en gardant espoir et persévérance. J’ai gardé ma vitalité, malgré les effets indésirables et la fatigue, grâce aux soignants…madame Chever-Laes ayant une place particulière dans mon parcours.
Lors des séances de kinésithérapie, je retrouvais moral, capacités physiques et surtout tous les massages qui me soulageaient et les conseils qui m’aidaient à surmonter la maladie. Elle m’a appris à mieux connaître mon corps, les suites de l’opération à court et long terme ainsi que l’importance d’une activité physique pendant les traitements…
Elle m’apporte une aide essentielle tant sur le plan physique que psychologique. Le RKS est bien utile pour trouver un kiné spécialisé proche de chez soi.
Catherine

Sandrine
Sandrine
3 années

La rencontre avec ma kiné (Madame QUANDALE) fut une REELLE rencontre. Au delà de l’aspect technique et de conseils précieux donnés en séance ; les massages m’ont beaucoup aidée lors de la radiothérapie ainsi que les conseils de mobilisations, même si ma douleur était au début supportable. Au fil du temps, les répercussions des produits et des rayons se sont fait sentir plus que je ne l’avais envisagé. Elle a été là, patiente, sans jugement. Alors que les soins au CHU se sont espacés, et que les soignants se sont faits rares, il est resté ma kiné, deux fois par semaine, qui est là disponible, à l’écoute, attentive, bienveillante et très positive, dans l’accueil inconditionnel. Elle est dans le Soin, le prendre SOIN, le CARE, en toute humanité. Une kiné formée en sénologie est un maillon INDISPENSABLE dans une prise en charge globale, car nous ne sommes pas qu’UN sein. Se réapproprier son corps est un cheminement, et seule ce chemin peut être tortueux, accompagnée on va plus loin, on est plus forte. Malheureusement, ni médecins, ni chirurgiens (dans le CHU qui m’a prise en charge), n’ont communiqué cette information. Je remercie le RKS d’exister, c’est grâce au site que j’ai pu trouver ma formidable kiné.

sophie
sophie
3 années

On a tendance à oublier que lors d’un cancer du sein, nous avons besoin d’avoir du personnel médical à nos côtés qui nous explique, nous guide dans notre parcours malheureusement il n’en ai rien lorsqu’il y a simplement de l’hormonothérapie, pas d’explications sur les effets secondaires, pas de séances de kiné , on sort et débrouillez-vous. J’ai eu la chance de rencontrer Madame PLANTEVIN, qui, lorsqu’elle m’a vue a été surprise de voir une patiente aussi délaissée après une mastectomie totale du sein droit
Après trois mois de 3 séances par semaine, elle m’a rendue mon sourire par ce que, même si on doit continuer de progresser, elle a fait des merveilles et j’en suis sure m’évitera de repasser au bloc opératoire. Bravo et Merci à vous.

Christelle
Christelle
3 années

Je vous remercie pour votre réponse rapide et l’accès à votre annuaire. J’ai trouvé un kinésithérapeute proche de chez moi et ai déjà eu ma première consultation.
Merci d’avoir créé ce réseau, grâce à lui ma recherche a été simple et rapide.

Emmanuelle
Emmanuelle
3 années

Je ne savais pas qu’il était important de réaliser de la kinésithérapie après l’opération. Grâce à mon médecin traitant, je bénéficie aujourd’hui de cet accompagnement indispensable à ma récupération physique et mentale. Les kinés sont très professionnels et nous accompagnent à reprendre les choses en main, retrouver notre indépendance. C’est vital.

Moi
Moi
3 années

Merci d’avoir créé ce réseau ! Cela faisait un an que je cherchais un kinésithérapeute adapté à mon état de santé. Vous m’avez simplifié mes recherches et je peux enfin commencer à être soigné. Milles mercis.

Anonyme
Anonyme
3 années

En plus des soins et du dialogue, ma kiné enseigne le Pilates rose. Je me sens vraiment soutenue.

Karine
Karine
3 années

J’ai dû changer de kiné car j’ai 28 ans et cette dame n’a absolument pas respecté les consignes du chirurgien ni pris en compte mes douleurs et mes peurs. Je suis très déçue. Heureusement j’ai trouvé grâce à votre réseau une nouvelle kiné qui est formidable !

Sylvie
Sylvie
3 années

Ce réseau de Kinés formés est indispensable aux femmes touchées par le cancer du sein. Et la mienne est super !! Ça fait du bien de pouvoir parler aussi et d’être comprise !

19
0
Réagir / lire les commentairesx