Qui est RKS ?

RKS est un réseau de kinésithérapeutes formés spécifiquement dans la prise en charge des femmes opérées d’un cancer du sein.

Dorothée Delecour

Dorothée Delecour est une kinésithérapeute libérale à Bordeaux dont la clientèle est quasi exclusivement constituée de femmes atteintes de cancer du sein. De très nombreuses femmes opérées sont orientées très tard voire trop tard chez des kinésithérapeutes formés, ce qui a comme conséquences des douleurs chroniques, des oedèmes installés et fibrosés, des cicatrices adhérentes et inesthétiques, des raideurs d’épaules, des cordes axillaires hyperalgiques. Ces patientes qui ont souvent des traitements lourds et un parcours moral et physique compliqué ont besoin d’un accompagnement personnalisé et adapté.

Devant cette méconnaissance du corps médical de notre spécificité dans cette prise en charge, Dorothée Delecour décide de réunir une quarantaines de kinés tous formés, et les réunit tous les deux mois depuis deux ans. Les réunions sont autour du cancer du sein, chirurgiens, radiothérapeutes, psychologue, oncologue, praticienne de shiatsu, pharmacien, aromathérapeute, associations, sont venus à la rencontre des kinés pour créer un réseau de professionnels et leur donner des informations sur leurs propres pratiques.

Diplômée depuis presque 20 ans, j’ai décidé de me consacrer quasi exclusivement aux femmes atteintes de cancer du sein depuis de nombreuses années, et de faire connaître notre spécificité dont les femmes ont tant besoin pendant leur combat contre la maladie.

13 Place Pey Berland
33000 Bordeaux
05 57 59 97 56

L’association a déposé ses statuts le 25 octobre 2019, et compte à ce jour plus de 350 kinés.
Devant ce succès, Dorothée Delecour fait appel à 3 personnes pour créer le RKS.
Chacune des kinés sont formées en sénologie, toutes très investies et passionnées par leur travail, déterminées à faire avancer les choses.

Kim Duneme Kinesitherapeute spécialisée dans les soins aux femmes opérées d’un cancer du sein.

Kim
Dunème

Kinésithérapeute libérale

Masseur Kinésithérapeute D.E.
Diplômée en 2009
Formée en cancérologie depuis 2016
Formée en drainage lymphatique manuel depuis 2010
Formation Busquet en 2018

242 cours Balguerie Stuttenberg
33300 BORDEAUX

Marion Dubes Kinesitherapeute spécialisée dans les soins aux femmes opérées d’un cancer du sein.

Marion
Dubès

Kinésithérapeute libérale

Diplômée de l’IFMK du CHU de Bordeaux en 2010, je me suis formée et spécialisée dès l’obtention de mon diplôme à la prise en charge des femmes post cancer du sein.

Ce domaine m’est apparu comme une évidence dans ma pratique de masseur kinésithérapeute et j’ai décidé d’en faire ma spécialité. C’est pourquoi je me forme régulièrement d’années en années pour rester à la pointe des connaissances et proposer la meilleure prise en charge à mes patientes que je reçois dans mon cabinet.

17 rue Brémontier
33700 Mérignac

Florence
Gericot

Patiente

Suite à un cancer du sein en 2018 j’ai cherché un kiné pour des soins post opératoires. Après la radiothérapie j’ai eu beaucoup de mal à trouver une Kiné à Bordeaux.
J’ai eu la chance de rencontrer Dorothée et nous avons beaucoup échangé sur la problématique de la prise en charge post opératoire, ainsi que sur la nécessité de faire connaître l’importance de ces soins auprès des professionnels mais aussi des patientes.
J’ai eu envie de m’investir dans cette aventure afin d’aider les femmes atteintes par un cancer, qu’elles se sentent moins seules pour faire face aux suites de la maladie.

RKS est un réseau de kinésithérapeutes spécialisés dans la prise en charge des femmes opérées d’un cancer du sein.
RKS est un réseau de kinésithérapeutes spécialisés dans la prise en charge des femmes opérées d’un cancer du sein.

Pourquoi est-ce une kinésithérapie spécialisée ?

Cette prise en charge est complexe, tant psychologiquement que techniquement. Elle nécessite de connaître les différentes techniques de chirurgies curatives et réparatrice, ainsi que les effets secondaires des traitements, chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie. La prise en charge en sera, alors, d’autant plus adaptée.

Bien que les recommandations de l’HAS ne parlent que de drainage lymphatique et récupération articulaire de l’épaule, cette rééducation n’est pas et ne doit pas être une simple prise en charge lymphologique.

C’est un véritable travail d’accompagnement, un travail tissulaire global, et rééducation globale, incluant le rachis cervical, le complexe de l’épaule, le diaphragme, le thorax dans son ensemble ainsi que le rachis et sa posture dans son ensemble.

Sont pris en charge :

  • Les cicatrices
  • Les douleurs
  • Les œdèmes
  • Les lymphocèles
  • Les raideurs d’épaule
  • Les cordes axillaires
  • Les fibroses
  • Les postures
  • Le travail pré et postopératoire de chirurgie de reconstruction
  • La proprioception corporelle

J’ai subi une tumorectomie du sein droit suivie d’une chimio et radiothérapie, ma kinésithérapeute formée a travaillé mes cicatrices visibles et invisibles, sa technique a permis de les assouplir[Lire la suite]

Capucine

Les séances de kinésithérapie chez cette kiné formée étaient plus que des gestes techniques. La kiné a su me conseiller, m’orienter, et m’accompagner dans un parcours long et difficile pour sortir de la maladie[Lire la suite]

Isabelle